Ecris, dessine, aime

Pourquoi écrire ? Pourquoi peindre et dessiner ?

Pour prendre de la distance - Appuyer sur « pause » et en profiter pour poser un autre regard sur ce qui est arrivé, s’arrêter un moment dans la course folle du monde, mettre à plat les événements, c’est aussi ce que permet l’écriture. 

Pour (re)créer son monde - Peindre, dessiner, découlent parfois d’un manque. Puisqu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, autant créer ce qui fait défaut et ce qu’on recherche.

Pour soulager - L’écriture comme une forme de catharsis, des mots mis sur les maux, pour « adoucir le cours des choses » comme dit Borgès, à rendre le monde plus habitable.

Mettre sa vie en mots soulage. Beaucoup se mettent à écrire lors d’une rupture ou d’une disparition, pour affronter un chômage ou vaincre la solitude. Cela permet de contempler la réalité avec un minimum de recul, en étant assis à sa table de travail et non pas submergé par l’émotion. Dr Christophe André, psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, Paris

Pour demeurer présent - A la question « Ecrire, pourquoi ? », Annie Ernaux dont sa vie – et la traversée du cancer entre autres – constitue le matériau principal de son œuvre et pour qui l’écriture est « un acte politique » dans le sens où « On ne peut pas penser écrire et que ça n’ait pas de retentissement sur l’inconscient et le conscient des gens » répond : « pour que nous n’ayons pas vécu pour rien ».